Comment signaler des frelons Asiatiques dans le Gard

Seul le CODIS à NIMES est habilité à lancer une opération de destruction d’un nid de frelons asiatiques et cela en fonction de deux critères essentiels : sa situation géographique dans le Département et les renseignements fournis par l’un des 5 référents du GDSA 30 ( en l’occurence le référent du secteur géographique concerné). Ces renseignements comportent la situation physique du nid, avant toit, abri de jardin, porte cochère, haie, etc … arbre avec la hauteur la plus précise possible, accessibilité des lieux – en voiture ou à pied – et d’autres détails, trop longs à énumérer ici et surtout avec un « contact » sur place qui réceptionnera les pompiers. Ce protocole a été établi en 2011 avec les pompiers. Il a fait ses preuves. Il fonctionne très bien dans la mesure où il est respecté. En aucun cas, il ne faut appeler la caserne de proximité qui n’est pas habilitée à prendre la décision d’intervention. Enfin, il faut savoir que la destruction d’un nid n’est pas prioritaire, par rapport à un incendie en cours, à des inondations ou à un accident. Il faut savoir aussi que la destruction nécessitant une perche, est impossible les jours de grand vents. Tout cela justifie le fait que parfois plusieurs jours sont nécessaires avant de lancer l’opération. Par contre, il n’est pas interdit de contacter directement le référent de votre secteur, si vous avez ses coordonnées. Cela permet un gain de temps.

René Malhautier.

2 Comments

  1. Merci grace à des bénévoles du GDSA 30 nous organisons la résistance mai la destruction des nids n’est pas la solution miracle.
    de nombreux apiculteurs on de lourde perte surtout en 2016 tout le monde à subi des attaques dans le 30 plus de 600 nid détruit .

    Hugues MARTEL

  2. Bravo pour votre organisation ! Hélas dans le 64 les pompiers n’interviennent pas et les frelons en profitent ….et les abeilles en souffrent TERRIBLEMENT Beaucoup de perte d’essaims à l’automne 2016
    jean-jacques DIHARCE

Les commentaires sont fermés.